Balade matinale

(Je partage ici un texte que j’ai écris après une balade matinale)

J’étais partie chercher du pain, et marcher aussi, un peu.
Je suis allée en haut des pentes par la rue des fantasques, j’ai continué à monter les marches.
Arrivée en haut, je me suis souvenue de la rue Josephin Soulary, celle qui commence par une rue normale, qui finit par une rue normale mais qui au milieu se transforme en escalier.
Un long escalier, très long.
Je me suis un peu perdue, j’ai descendu un premier escalier, je suis remontée en longeant un parc.
La lumière était belle.
Et là, je me suis dit que ce n’était pas une journée ordinaire, et que ma balade était en train de se transformer en méditation marchée, ou marche méditative, c’est selon.
Arrivée rue Josephin Soulary, la lumière était toujours belle.
J’ai savouré le silence.
J’ai commencé la descente, marche après marche.
J’ai croisé des marcheurs, des coureurs.
Et au bout d un moment, je me suis rendue compte que je ne savais pas combien il y avait de marches dans cette ruelle.
Sauf que j avais déjà entamé la descente.
Je suis donc allée tout en bas avec la ferme intention de compter chacune des marches en remontant pour enfin savoir.
Et croyez le ou non, ça prend beaucoup de concentration! L esprit vagabonde si vite!
J’ai donc fait des groupes de 100 marches. Et encore 100, et encore et encore.
Alors bien sûr, je pourrais vous dire la réponse tant attendue: combien y a-t-il de marches dans la rue Josephin Soulary? Parce que maintenant, moi, je sais!
Mais, n’est-ce pas plus intéressant d aller chercher par soi-même ?
Ce que je peux vous dire c’est que, en tout, ce matin, en arpentant les pentes pour cette balade inattendue, j’ai parcouru 1828 marches ! Sachant que de chez moi au plateau de la Croix-Rousse il y a 471 marches: combien y a t il de marches dans la rue Josephin Soulary?
Au retour, ma fille demande pourquoi ça a pris autant de temps.
Je lui raconte les 1828 marches,
et la lumière,
et les jardins que je ne connaissais pas,
ma marche méditative.
Elle me dit ” Ah ouais! Tu t ennuies grave quand même ! “
Il doit y avoir une boulangerie plus proche quand même.
Demain, je pars à sa recherche.

Marie-Cécile, 23/11/2020

(Lien vers Facebook où les photos sont de meilleures qualité https://www.facebook.com/pouliquenmariececile/posts/2698135693831280)

Vues : 139

Les commentaires sont clos.