La maison d’hôtes

La semaine dernière, je suis allée quelques jours dans une maison d’hôtes en Ardèche.
Le long du mur d’un escalier, il y avait ce texte de Rumi. Partage.


La maison d’hôtes

Etre humain, c’est être une maison d’hôtes
Tous les matins arrive un nouvel invité.

Une joie, une dépression, une méchanceté,
Une prise de conscience momentanée arrive
Comme un visiteur inattendu.

Accueillez-les et prenez-en soin !
Même si c’est une foule de chagrins
Qui balaient violemment votre maison
Et la vident de tous ses meubles.

Traitez chaque invité honorablement
Peut-être vient-il faire de la place en vous
Pour de nouveaux délices.

La pensée sombre, la honte, la malice,
Rencontrez-les à la porte en souriant
Et invitez-les à entrer.

Soyez reconnaissants pour tous ceux qui viennent,
Car chacun d’eux a été envoyé
Comme un guide venant de l’au-delà.

Poème de Jakad-od-in Rûmi

Les commentaires sont clos.