Contes et Yoga: quel rapport?

 

Pendant le stage de yoga du 26 au 28 octobre, il y aura une soirée contes. Une soirée contes dans un stage de yoga?!? Quel est le rapport?

Voici quelques pistes.
Le yoga et les contes nous parlent de nous.
Le yoga et les contes prennent soin de nous, profondément.
Le yoga et les contes sont anciens, très anciens.
Si le yoga met le corps en mouvement, le conte lui, nous met en mouvement dans notre espace intérieur.
Dans les contes, les gens volent sur des tapis magiques, marchent dans des bottes de sept lieues, construisent des châteaux en une nuit. Le conteur a la capacité d’abolir le temps. Le yoga particulièrement avec les méditations et les relaxations, joue aussi avec le rapport au temps. Le temps se ralenti, se raccourci, se suspend, se densifie.
Le yoga nous aide à nous reconnecter à notre intuition en nous aidant à venir affiner nos perceptions corporelles. Dans les contes, le héro est capable de voir les indices que lui donnent la vie, il sait écouter le conseil de la fourmi, il comprend le langage des animaux, il écoute la vieille femme sur le bord de la route: il sait écouter son intuition, il sait écouter son âme.
Je me souviens de ma fille aînée de 7 ans qui à la fin d’un spectacle de contes particulièrement savoureux m’a dit “Aaaah! C’est comme un massage du cerveau!” Elle avait tout compris!
Voilà pourquoi pour moi les contes et le yoga se complètent et se nourrissent mutuellement et pourquoi j’aime raconter des histoires pendant les stages de yoga.
Je vous laisse lire le poème du conteur Michel Hindenoch, qui donne sa vision du conte et écouter un de ses récits ici.

 

Les commentaires sont clos.